La croissance du marché de l’e-mail marketing n’est pas finie !

+8% de CA, +17% de clients… Le marché n’a pas fini sa croissance

Le SNCD (Syndicat National de la Communication Directe) vient de dévoiler ses derniers chiffres sur le marché de l’e-mail en France en 2012. Les plus importants prestataires français de l’e-mail marketing, dont Dolist, ont participé à cette étude. Nombre d’e-mails reçus par internaute, chiffre d’affaires réalisé, volume de messages routés… découvrez les chiffres clés du marché français de l’e-mail marketing en 2012.

Plus de 8 messages commerciaux par jour et par internaute

41,5 millions, voilà la dernière estimation du nombre d’internautes en France qui ne représente pas moins de 65% de la population nationale.

Et leur intérêt pour le canal e-mail s’affirme tous les ans davantage. Ils seraient désormais plus de 90% à consulter leur messagerie au moins une fois par jour (EMA Email Marketing Attitude 2012, SNCD). L’e-mail est clairement devenu un outil de communication du quotidien du côté des internautes.

Les entreprises l’ont bien compris. En effet, le nombre de messages commerciaux reçus par jour et par internaute a connu une progression de 5.6% entre 2011 et 2012, étant désormais évalué à 8.3 en moyenne. La concurrence dans les boîtes de réception est de plus en plus forte et les efforts de différenciation des communications sont aujourd’hui essentiels pour tous les annonceurs.

emails-reçus1
8 messages commerciaux par jour et par internaute

Les internautes ont reçu 8,3 messages e-mails par jour en 2012, soit +5.6% par rapport à 2011

Vers un ralentissement des volumes d’e-mails routés

En 2012, l’ensemble des routeurs membres du SNCD comptabilise 126 milliards d’e-mails routés, soit une augmentation de 9,5% en 1 an. Toutefois, malgré la hausse apparente, un ralentissement des volumes de messages envoyés est à noter, la progression étant de 17% en 2011 et de 44% en 2010.

Cela peut notamment s’expliquer par le développement de la qualité des bases de données ainsi que par les efforts de segmentation et ciblage des campagnes, aujourd’hui indispensables pour tendre vers une meilleure délivrabilité des messages et éviter de lever les foudres des FAI sur sa réputation d’expéditeur.

Vers un ralentissement des volumes d’e-mails routés

Le volume d’e-mails routés augmente de 9,5% en 2012, contre 17% et 44% les années précédentes

+8% de CA, +17% de clients… Le marché n’a pas fini sa croissance

94 millions d’euros réalisés en 2012 par les routeurs adhérents du SNCD, un chiffre d’affaires qui croît donc de 8%, et une augmentation de 17% du nombre de clients, faisant passer ces derniers au nombre de 16 000.

L’e-mail marketing, malgré son statut de plus ancien canal du marketing direct, séduit donc toujours et encore. Face au durcissement des règles des FAI, les annonceurs ont de plus tout intérêt à se rapprocher des professionnels du métier capables de les guider dans les bonnes pratiques à mettre en œuvre.

+8% de CA, +17% de clients… Le marché n’a pas fini sa croissance

Le chiffre d’affaires des prestataires d’e-mail marketing membres du SNCD est estimé à 94 millions d’euros en 2012 avec une croissance de 8%

« Le marché de l’emailing montre un seuil de maturité […] mais se positionne toujours comme le canal leader dans le domaine de la fidélisation et de la gestion de la relation clients. Enfin, la progression raisonnable du nombre d’emails reçus par internaute montre que le discours pédagogique, tenu par les professionnels du Sncd, sur la mise  en place de pratiques respectueuses de l’internaute, porte ses fruits. » conclut Didier Farge, Président du SNCD.

Source : SNCD (14/02/2013)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *