Délivrabilité & Réputation | La Poste fournit aussi les volumes de plaintes

Désormais membre de Signal Spam, La Poste fournit aux routeurs adhérents à Signal Spam le volume de plaintes généré quotidiennement par leurs clients.

La Poste : les volumes de plaintes désormais accessibles

Stéphane Bricard DolistLa Poste a récemment rejoint Signal Spam. Comme Orange et SFR, elle fournit désormais aux routeurs adhérents à Signal Spam le volume de plaintes généré chaque jour par leurs clients. Elément essentiel dans le calcul de votre réputation d’expéditeur, Dolist a aussitôt intégré ces nouvelles données à OPERA, notre système de supervision et de protection de votre réputation. Point sur ces nouvelles données vous permettant d’évaluer la qualité de votre réputation suite à vos envois sur La Poste.

Vous avez dit « Signal Spam » ?

Signal Spam est une association française regroupant tous les acteurs engagés dans la lutte contre le spam. Routeurs, FAI et organismes publics en charge de la protection des données privées s’y retrouvent pour se coordonner et agir contre le spam.

Afin de mieux connaître le phénomène, Signal Spam permet aux internautes de signaler les messages qu’ils ne souhaitent pas recevoir. Cela permet d’alerter d’une part les autorités compétentes pour réagir et, d’autre part, d’optimiser les technologies de détection et filtrage de spam.

Quelles sont les adresses concernées ?

La Poste gère désormais les adresses du nom de domaine « laposte.net » qui compte environ 4 millions d’adresses actives. Au total cependant, le domaine gère 25 millions d’adresses. Les utilisateurs de ces adresses e-mails sont, au même titre que pour leur adresse postale, des usagers de La Poste. Ainsi, par obligation gouvernementale, La Poste doit fournir une adresse e-mail à l’ensemble de ses usagers sans limite de durée.

Aucune adresse du domaine laposte.net n’est donc jamais supprimée, elles sont simplement archivées en cas d’inutilisation. A savoir qu’il est très négatif pour votre réputation d’expéditeur d’envoyer vos communications sur ces adresses, qui plus est de manière répétée.

Quelles données sont remontées aux routeurs ?

Les données qui nous sont fournies chaque jour par La Poste via SignalSpam concernent le volume de plaintes généré par vos envois de la veille. Elles ne contiennent aucune donnée personnelle permettant d’identifier les personnes qui se sont plaintes (ni leurs adresses e-mails évidemment).

Il n’est donc pas possible, comme dans le cas d’une boucle de rétroaction classique, de les désabonner définitivement. Au-delà du volume, le taux de plaintes sur vos envois est aussi pris en compte par La Poste. Ce paramètre est donc à surveiller… y compris concernant les « petites » campagnes !

De surcroît, La Poste partage ces données avec d’autres FAI. Il est donc probable qu’un nombre ou taux de plaintes trop important sur le domaine laposte.net ait également des conséquences sur votre réputation d’expéditeur lors de vos envois sur d’autres domaines. Prudence est de mise !

Comment OPERA traite-t-il ces nouvelles données ?

Comme cela est déjà le cas pour les données concernant Orange et SFR, Dolist a intégré les informations remontées par La Poste à sa technologie OPERA dès qu’elles ont été rendues disponibles, à la fin du mois de mai.

Une fois par jour, La Poste transmet à la plateforme Signal Spam les volumes de plaintes générés pour les envois de la journée précédente. A son tour, Dolist récupère les données qui concernent ses propres clients et les intègre à son système OPERA pour traitement.

Dès leur réception, OPERA notifie au moyen d’alertes e-mails l’ensemble de nos clients impactés. Il prend en outre les mesures nécessaires pour protéger leur réputation d’expéditeur.

Le nombre de plaintes des abonnés La Poste vous concernant est ainsi porté à votre connaissance dès le lendemain du routage de vos campagnes sur ce domaine. Encore un moyen de vous aider à améliorer la qualité de votre base de contacts grâce à OPERA !

.

Au même titre que les spamtraps ou un fort taux de désabonnements, les plaintes représentent un signal fort sur la perception qu’ont les destinataires de vos envois. Avec ces nouvelles données concernant le domaine laposte.net, vous avez encore une occasion d’affiner votre connaissance sur l’impact de vos campagnes. De quoi améliorer les paramètres qui assureront l’intérêt et l’engagement à long terme de vos destinataires et une bonne réputation d’expéditeur.

Vous souhaitez obtenir davantage d’information sur les moyens d’augmenter votre qualité de routage ?
Contactez le service délivrabilité de Dolist au 05 57 26 25 70 ou par e-mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *