Inbox : Google réinvente la boîte de réception

Inbox transforme l’expérience utilisateur avec sa nouvelle boîte de réception.

Inbox : Google réinvente la boîte de réception

Google a annoncé il y a quelques semaines la sortie de sa nouvelle boîte de réception : Inbox. L’objectif de cette nouveauté ? « Faciliter la vie au quotidien » ! C’est donc une nouvelle expérience utilisateur qui est proposée aux internautes. Disponible uniquement sur invitation, nous avons testé pour vous la nouvelle solution de Google. Découvrez les nouveautés et les changements que cela implique pour votre stratégie e-mail marketing.

 

Une nouvelle façon de gérer ses e-mails

Google propose une nouvelle expérience utilisateur et transforme complètement la gestion des e-mails.

Nous passons tous du temps à trier quotidiennement les nombreux mails reçus. Aujourd’hui Google propose de faciliter les choses avec son nouveau client mail Inbox. Il effectue automatiquement un premier tri des messages et les range dans sept grandes catégories proposées par défaut. Il est bien évidement possible de gérer toutes ces catégories (modification et création) : promotions, achats, voyages, finances, réseaux sociaux, notifications, forums.

Inbox : Google réinvente la boîte de réceptionDe nouvelles catégories prédéfinies avec possibilité d’en créer de nouvelles

Cette fonctionnalité n’est pas sans rappeler, celle récemment mise en place par Gmail, avec son système d’onglets qui a longuement défrayé la chronique. La particularité d’Inbox, c’est d’aller encore plus loin dans la gestion et le tri des messages. Il est désormais possible de programmer des alertes pour rappeler de traiter un mail à une date particulière ou, grande nouveauté, depuis un lieu précis. Cette dernière option est disponible uniquement sur l’application mobile et nécessite l’activation de la géolocalisation.

Certains e-mails peuvent passer à la trappe lorsque vous faites votre tri et le bon plan mis de côté le mois dernier n’est malheureusement plus d’actualité. Ne plus passer à côté des messages que vous considérez comme importants, c’est aussi le but de l’option « épingler dans la boîte de réception ».

Inbox : Google réinvente la boîte de réception

Il est possible de mettre des messages de côté avec l’option « épingler »

Une autre manière de présenter les messages en réception

Petite nouveauté sur l’affichage des messages en boîte de réception. Pour tout message contenant des images, vidéos, ou tout autre type de document (en pièce jointe ou directement dans le corps du message), c’est un aperçu du document qui remonte alors en boîte de réception. Plus la peine d’ouvrir le message pour visualiser un document. Pour l’afficher, un simple clic depuis la boîte de réception. Google joue la carte de l’instantanéité.

Inbox : Google réinvente la boîte de réception

Plus besoin d’ouvrir un e-mail pour visualiser les images, vidéos et autres documents

Les éléments de base comme l’expéditeur, l’objet et les premiers mots du message sont toujours visibles. Dans le cadre d’une newsletter ou tout autre message ayant un pre-header, c’est ce dernier élément qui remontera à côté de l’objet.

Inbox : Google réinvente la boîte de réceptionInbox offre davantage de détails sur le message dès la boîte de réception

Quel impact sur la stratégie e-mail marketing ?

Le fait de proposer un aperçu plus complet du contenu du message dès la réception, diminue le temps passé sur l’e-mail et peut impacter par la même occasion le taux d’ouverture. Le tri est alors plus drastique. Pour pallier à cette problématique, il est indispensable d’optimiser et de perfectionner l’objet de vos communications mais aussi le pre-header dont le potentiel est trop souvent laissé de côté. N’allez pas jusqu’à promettre monts et merveilles, si le contenu ne correspond pas à ce qui est annoncé, cela ne servirait qu’à décevoir les contacts et les inciter à ne plus s’intéresser à vos messages.

Autre changement avec Inbox, il n’est plus possible d’accéder au code source du message, contrairement à l’option « voir l’original » de Gmail. Il permet à un routeur e-mail de recueillir des informations importantes pour l’optimisation de la délivrabilité des campagnes e-mails. Il est ainsi possible de comprendre le chemin emprunté par le message avant d’arriver en boîte de réception.

Inbox : Google réinvente la boîte de réception

La fonction d’affichage du code source n’existe plus

Alors que l’on constate de nombreuses évolutions en termes d’expérience utilisateur, Google n’a toujours pas laissé de place au Responsive design dans sa nouvelle application. Pour s’adapter à tous les supports mobiles, l’e-mail responsive s’organise autour d’un ensemble d’attributs apparus avec le CSS3 : les « Media Queries » qui ne sont pas gérés par Inbox et ni par Gmail. D’autant plus dommageable que 52% des internautes Français utilisent le smartphone comme support de consultation et 33% la tablette (EMA BtoC 2014).

Inbox : Google réinvente la boîte de réceptionAperçu de l’affichage via l’application et via la version web

 .

Google n’est pas le seul à vouloir révolutionner les boîtes de réception. Microsoft s’est lui aussi lancé dans la course avec l’annonce de Clutter, suivi par IBM et sa nouvelle messagerie Verse. Rendre la réception plus intelligente est devenu aujourd’hui un véritable cheval de bataille.

Sources : Inbox by Gmail (10/2014), Litmus (24/10/2014)

.
Vous souhaitez optimiser votre stratégie e-mail marketing ? Faites appel à notre service de consulting marketing

2 Commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. 2
    Inbox : Google réinvente la boîte ...

    […] Google a annoncé il y a quelques semaines la sortie de sa nouvelle boîte de réception : Inbox. L’objectif de cette nouveauté ? « Faciliter la vie au quotidien » ! C’est donc une nouvelle expérience utilisateur qui est proposée aux internautes. Disponible uniquement sur invitation, nous avons testé pour vous la nouvelle solution de Google. Découvrez les nouveautés et les changements que cela implique pour votre stratégie e-mail marketing.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *