Stats : vente en ligne, eMarketing, marketing mobile, spam…

E-commerce français : la croissance se poursuit

+ 20% de paiements en ligne pour l’e-commerce français au 1er trimestre 2012 par rapport à 2011. Le canal e-mail est utilisé régulièrement par 85% des internautes français. Le spam recule de 50% dans le monde en 2011. Des usages mobiles en pleine mutation et l’apparition d’un nouveau profil de l’utilisateur des tablettes numériques. Ces chiffres et constats mettent en lumière un début d’année encourageant pour le monde de l’Internet et du webmarketing et soulève également l’interrogation : le marketing digital aurait-il atteint sa maturité ? Découvrez plus en détail les dernières statistiques intéressantes du secteur.

E-commerce français : la croissance se poursuit

Après une croissance de 24% des paiements en ligne en janvier et de 19% en février 2012, l’e-commerce français affiche de nouveau une progression de 17% en mars (par rapport à 2011). Plus globalement, au 1er trimestre 2012, les paiements en ligne ont ainsi augmenté de près de 20% par rapport au 1er trimestre 2011.

A noter que ce phénomène s’accompagne d’une hausse de plus de 25% du nombre de transactions qui passe de 69 millions au 1er trimestre 2011 à 86 millions pour celui de 2012. Ainsi, 7,7 milliards d’euros de paiements par carte bancaire ont été réalisés auprès des e-commerçants français. Ce sont encore une fois les soldes qui ont participé à la bonne santé du secteur.
On remarque également que le nombre de sites marchands français est en progression avec + 24% de nouveaux sites e-commerce en 2011 (Etude Powerboutique sur l’activité e-commerce des TPE-PME, avril 2012)..

Sources : Le Journal du Net (16/04/2012), Chef d’entreprise (16/04/2012).

L’année 2012 sous le signe de la maturité digitale

2012, l’année de la « maturité digitale », c’est le constat que dresse l’Observatoire français du marketing digital suite à sa récente étude sur l’avenir des directions marketing. Courant 2012, la part du budget dédié à ce canal devrait en effet augmenter de 42% au sein des entreprises interrogées. De plus, les bénéfices du marketing digital semblent être davantage compris et pris en considération. A ce titre, 63% d’entre elles considèrent que le digital offre entre autres des opportunités d’interaction et de conversation avec les prospects et les clients.

Les dirigeants français prennent également conscience des enjeux des média numériques. Pour 82% d’entre eux, le web est un atout en période de crise pour développer la compétitivité et l’innovation. Mais malgré une bonne appropriation des outils Internet par les responsables d’entreprise et un taux d’équipement élevé, 43% d’entre eux considèrent encore le numérique comme un domaine complexe. Celui-ci est également qualifié de trop coûteux pour 54% des dirigeants et trop rigide pour 50% d’entre eux. Afin de pallier à ces difficultés, les entreprises tendent à s’orienter vers une professionnalisation de leur service marketing. En effet, 38% d’entre elles envisagent de recruter des profils digitaux dans leurs équipes d’ici à la fin de l’année.

Sources : Emarketing (03/04/2012), ITChannel (16/04/2012).

E-mail vs Réseaux sociaux

L’e-mail a encore un bel avenir devant lui. On aurait pu penser que devant l’émergence des réseaux sociaux, l’e-mail perdrait du terrain. Mais il n’en est rien ! L’étude Ipsos Global Public Affair (février 2012) dévoile que 89% des internautes français se servent du canal e-mail pour communiquer (contre 85% des internautes dans le monde) et 50% font usage des réseaux sociaux, blogs ou forums.

Alors qu’ils seraient 80% des moins de 35 ans à utiliser l’e-mail comme moyen de communication régulier, ce taux monte à 86% chez les 35-49 ans et à 91% chez les 50-64 ans. On remarque que cette tendance générationnelle s’inverse lorsqu’il s’agit de l’utilisation des réseaux sociaux (70% des moins de 35 ans contre 50% des plus de 50 ans).

Source : ZDNet (04/04/2012).

Les spammeurs lâchent du terrain

Un bon indice de l’effet de la lutte anti-spam et du renforcement des politiques de filtrage des FAI : le spam aurait reculé de 50 % en 2011 dans le monde (Etude IBM, mars 2012). Néanmoins, selon cette même source, certains messages e-mails frauduleux seraient en forte augmentation comme le phishing qui aurait enregistré un niveau record, jamais atteint depuis 2008.

Sources : Le Journal du Net (26/03/2012).

Supports mobiles et tablettes numériques : des média à part entière ?

5 milliards : c’est le nombre actuels de supports mobiles dans le monde. Le mobile devient ainsi l’outil interactif par excellence. Deux tendances se dessinent. La première : la convergence multi-écrans. 33% des mobinautes lisent en effet leurs e-mails sur supports mobiles ou utilisent leurs tablettes numériques pour regarder la télévision. La deuxième tendance : le développement du m-commerce. 70% des mobinautes utilisent déjà leurs appareils mobiles en magasin et 49% comparent les prix via ces supports avant d’effectuer un achat en magasin. De nouvelles pratiques émergent et constituent un défi pour les marques qui devront s’adapter aux nouveaux comportements des consommateurs.

Les tablettes numériques font également l’objet d’une étude dédiée, publiée par Médiamétrie en mars 2012. Avec 1,7 millions d’utilisateurs, ce support devient incontournable sur le marché du numérique. On y apprend ainsi que le profil type du « tablonaute » est un homme (68% des utilisateurs d’iPad) CSP+, plutôt urbain et appartenant à la tranche d’âge 35-49 ans. Des opportunités d’actions sur les tablettes numériques à saisir pour toucher cette cible.

Sources : Emarketing (10/04/2012), Clubic (07/03/2012)

1 Commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *