Améliorez vos taux d’ouverture et de clic en e-mail marketing

Améliorez vos taux d’ouverture et de clic en e-mail marketing

Les taux d’ouverture et de clic sont les premiers indicateurs suivis par les marketeurs pour juger de la performance de leurs campagnes e-mails (selon l’enquête ‘Pratiques & tendances de l’e-mail marketing en France – Dolist). Mais concrètement, quelles sont les variables qui agissent sur ces chiffres et quels sont les leviers à votre disposition pour améliorer vos performances de campagnes ? Objet de l’e-mail, split testing, segmentation et ciblage des abonnés, timing et fréquence de l’envoi, personnalisation, réseaux sociaux et mobile… Tous les conseils pour augmenter vos taux d’ouverture et de clic.

Objet, personnalisation, fréquence d’envoi… Focus sur le taux d’ouverture

L’objet de votre message e-mail est le premier élément qui apparaît aux yeux de l’abonné. Afin qu’il soit le plus percutant possible pour inciter à l’ouverture du message, il convient d’élaborer différents objets et de les tester. Utilisez dans ce cadre la méthode du split testing qui consiste à tester chacun des objets sur 10% de votre base de contacts. L’objet à l’origine du taux d’ouverture le plus élevé est ensuite choisi pour être envoyé au reste de vos abonnés.

La personnalisation de l’objet est également une piste pour augmenter votre taux d’ouverture. Il doit être précis, refléter la réalité du contenu du message et correspondre aux intérêts de vos abonnés. De même, n’hésitez pas à sélectionner les mots pertinents de votre message e-mail pour les inclure dans l’objet. Cela améliora votre crédibilité et apportera une plus grande cohérence entre le contenu de l’offre et l’objet..

Envoyer votre message au bon moment peut augmenter significativement votre taux d’ouverture. Si vos taux d’ouverture sont plus élevés en milieu de semaine, envoyez votre message à ce moment là. Des variables telles que le timing et la fréquence d’envoi participent en effet à booster votre taux d’ouverture. Une fréquence trop importante peut en effet créer un sentiment de saturation chez l’abonné. Pour éviter ce risque, proposez à vos contacts des options de modulation de la fréquence lors de son inscription..

 Une bonne délivrabilité permet également d’augmenter son taux d’ouverture. Il convient ainsi d’éviter les filtres anti-spam en évitant les spam words comme gratuit, pas cher, occasion, supprimer… La plupart des spécialistes de l’e-mail marketing offre des services et prestations en ce sens. Veillez également à respecter un bon équilibre entre image et texte dans votre message e-mail. D’une manière générale, n’hésitez pas à solliciter votre prestataire de routage e-mail pour améliorer votre délivrabilité et apprendre à maîtriser votre réputation technique auprès des FAI.

Contenu, segmentation, appel à l’action, réseaux sociaux… les leviers de performance de votre taux de clic

 Selon l’étude d’Emarketer, les e-commerçants qui effectuent une segmentation et un ciblage de leur base de contacts augmentent de 39% le taux de clic de leurs campagnes e-mails et de 24% de leur chiffre d’affaires. Demande d’informations sur l’abonné lors de son inscription, sondage en ligne ou encore analyse des comportements de clic sur les précédents messages, etc. Voilà des techniques qui vous permettront de mieux connaître les besoins et centres d’intérêts de vos abonnés. A partir de ces informations, vous pouvez désormais affiner votre segmentation..

D’autres variables sont également des leviers de performance. Voici d’autres conseils qui peuvent vous être utiles :

  • .Privilégiez un message court pour éviter d’assommer votre destinataire l’ennui et lui donner envie de supprimer votre message..
  • Retirez le surplus d’éléments qui ne répond pas à vos objectifs et qui vient surcharger votre message e-mail. Si votre objectif est d’acquérir plus de fans sur Facebook ou d’étendre la portée du contenu de votre message, privilégiez alors la mise en avant des boutons de suivi sur les réseaux (« Rejoignez-nous ») ou de partage d’information. Un message contenant 3 boutons de partage vers les réseaux sociaux, ou plus, a des chances de voir son taux de clic augmenter de 55% par rapport à un e-mail qui n’en comporte pas (Etude Econsultancy – 2010)..
  • Intégrez un appel à l’action fort et visible pour inciter l’abonné à cliquer et à se diriger vers où vous le souhaitez..– L’œil est par défaut attiré par les bas de page, n’hésitez pas à y intégrer des informations importantes..
  • Créez de l’urgence dans votre message e-mail pour favoriser le taux de clic..
  • Assurez-vous que votre message soit compatible avec les supports mobiles. En effet, 70 millions d’américains consultent leurs messages e-mails sur mobile et 43% d’entre eux les consultent 4 fois ou plus par jour..

N’oubliez pas également de respecter votre charte graphique pour consolider votre image de marque. Globalement, plus votre message e-mail sera convaincant, plus vous serez pris au sérieux par vos abonnés et plus vos taux d’ouverture et de clic ne cesseront d’augmenter.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de l’article en anglais sur le blog d’Hubspot (03/01/2012) et cliquez ici pour retrouver celui du site Marketblogueuse (28/12/2011)

 

1 Commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *