Dossier | Les chiffres de la prospection par e-mail en BtoB

Quel comportement des professionnels français face aux e-mails de prospection en 2015 ? Le SNCD répond à cette question avec les résultats de l’étude annuelle EMA BtoB. Des supports de consultation aux actions post réception, découvrez les chiffres clés en infographie.

infographie-EMA-BtoB-2015

Profil des répondants

  • 49% de répondants appartiennent à des entreprises de 0 à 10 salariés.
  • 24% de professions libérales

Nombre d’e-mails publicitaires reçus

  • 23% ont reçu – de 5 e-mails publicitaire sur la messagerie professionnelle (contre 18% en 2014)
  • 23% en ont reçu + de 20 e-mails publicitaires (contre 28% en 2014)

Support de consultation de la messagerie professionnelle

  • 100% utilisent l’ordinateur
  • 56% utilisent un smartphone (contre 63% en 2014)
  • 26% utilisent une tablette

Horaires de connexion à la messagerie

  • 64% consultent leur messagerie entre 7h et 9h (contre 56% en 2014)
  • 75% consultent leur messagerie entre 9h et 13h (contre 77% en 2014)
  • 40% consultent leur messagerie entre 13h et 19h (contre 77% en 2014)
  • 70% consultent leur messagerie après 19h (contre 50% en 2014)

Consultation des messages

32% des professionnels consultent les courriers indésirables (soit -8 points)

Les motifs d’ouverture d’un e-mail BtoB

  • 51% pour s’informer
  • 32% pour découvrir des nouveautés
  • 26% pour de la veille concurrentielle
  • 11% pour profiter d’offres promotionnelles

Les leviers d’ouverture d’un e-mail BtoB

  • 83% la pertinence / attractivité de l’objet
  • 78% le fait de connaître l’expéditeur / la confiance
  • 48% la personnalisation de l’objet (soit -6 points par rapport à 2014)
  • 43% l’heure de la réception (soit +26 points)

Contenu de l’e-mail : les éléments qui retiennent l’attention

  • 78% l’attractivité du texte
  • 69% les images
  • 45% la personnalisation
  • 40% les promotions
  • 21% les appels à l’action

Les internautes et la législation en matière d’e-mail publicitaire

85% ont peu ou pas confiance en la protection offerte par la législation

Quelle(s) action(s) après réception d’un e-mail publicitaire ?

  • 35% se rendent sur le site Internet de l’expéditeur
  • 14% remplissent un formulaire de contact
  • 12% effectuent une demande de devis.

Les achats suite à réception d’un e-mail publicitaire

40% ont déjà réalisé un achat

Source : SNCD – Communiqué de presse (2015)

 

Les autres articles de ce dossier spécial salon E-commerce Paris :

Bilan des conférences du salon E-commerce Paris 2015 Chiffres : L’attitude des internautes français face à l’e-mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *