E-mail, ROI et pression marketing : amis ou ennemis ?

E-mail, ROI et pression marketing : amis ou ennemis ?

Gérez efficacement la pression marketing en alliant contenu utile et réactivité des envois

Et si l’idée qu’on se fait de la pression marketing n’était pas aussi négative ? Ces dernières années, le concept a largement évolué et on s’est aperçu que la définition de la gestion de cette pression ne correspond pas inévitablement à la réduction du nombre de sollicitations d’un contact ou plus spécifiquement de messages envoyés. Ainsi, il n’existe pas d’opposition avec un objectif d’augmentation du chiffre d’affaires… bien au contraire ! Connaissance client, données comportementales, campagnes automatisées et scénarisées… Voici nos conseils pour gérer efficacement la pression marketing portée sur vos contacts.

Pression marketing : comment vous sentez-vous ?

Longtemps réduite à la quantité de messages envoyés à un même contact sur une période donnée, la notion de pression marketing a toutefois nettement évoluée. La définition se réoriente désormais sur le point de vue des contacts et sur la pression ressentie par ces derniers. Mais qu’est-ce que cela implique pour votre stratégie e-mail marketing ?

La pression marketing reposant sur une perception, celle-ci est propre à chacun et diffère d’un individu à un autre. Dans un contexte où les boîtes de réception sont saturées, où les programmes e-mails de toutes sortes pullulent et où les internautes désormais matures sont exigeants, une campagne e-mail doit avoir aujourd’hui une vraie raison d’être et apporter un service certain. Le bénéfice et l’utilité doivent impérativement être valorisés et reconnus par les abonnés, sans quoi ils se détourneront très vite des communications. Ainsi, plus l’utilité perçue est forte, plus la pression peut être revue à la hausse.

Laissez tomber la boule de cristal

encart-lb-emt

Pour réaliser des messages pertinents et personnalisés, il faut avant tout s’intéresser de plus près à vos contacts. Le secret réside dans une base de données propre et qualifiée. Plus votre connaissance client est avancée, plus vous aurez de chances d’adresser une offre adaptée pour les interpeller efficacement.

Et si vous laissiez la main à vos contacts pour vous aider dans votre démarche de qualification ? Mettez simplement en place un centre de préférences où vos clients auront la possibilité de choisir les informations qu’ils souhaitent recevoir, voire sélectionner le rythme qui leur convient. Un moyen efficace de collecter leurs différents centres d’intérêts. Montrez à vos clients que vous avez compris leurs besoins et comblez leurs attentes au moment opportun.

Utilité oui, mais pas sans réactivité

Gagnez également en pertinence et réactivité grâce à l’automatisation de vos messages. Vous pourrez ainsi miser sur le comportement de vos clients pour déclencher l’envoi de campagnes e-mails. Imaginons qu’un internaute ne valide pas son panier sur un site marchand, un scénario préalablement établi permet alors de lui adresser un message de relance personnalisé. Idem pour un prospect en quête d’un voyage, un système d’alerte e-mail est alors totalement adapté. Il offre au passage la possibilité de capter un nouveau contact et d’en connaître précisément les attentes. Attention cependant, il faut lui permettre de stopper la réception d’alerte une fois son voyage trouvé, tout comme une relance sur panier abandonné ne peut pas être démultipliée à outrance, au risque de provoquer des réactions négatives.

Pour être encore plus réactif, interconnectez votre plateforme d’e-mail marketing à vos autres systèmes d’information (solution e-commerce, CRM, CMS…) afin d’automatiser vos envois. Vous pourrez ainsi réagir plus facilement aux divers comportements enregistrés avec des contenus adaptés (coupons de réduction, ouvertures exceptionnelles, invitations…). Le tout étant d’utiliser à bon escient et au bon moment les informations recueillies pour une meilleure gestion de la pression ressentie.

Comme vous l’avez compris, gérer la pression marketing ne signifie donc pas forcément réduire la fréquence d’envoi. Certaines périodes, comme les soldes, sont particulièrement propices à son augmentation car les consommateurs sont plus ouverts à la réception de bonnes affaires et d’offres promotionnelles personnalisées.

Sources : Le BlogdelaRelationClient.com (16/01/2014), Digimedia.be (11/03/2013)

.

Vous souhaitez développez la connaissance de vos contacts pour mettre en place des stratégies d’envois plus pertinentes ? Sollicitez l’appui de nos consultants pour étudier votre problématique de manière personnalisée.

1 Commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. 1
    Gargiulo

    Les mails sont plus efficaces lorsqu’elles apportent des informations intéressantes et pertinentes aux personnes qui les lisent. Cela présuppose de clarifier les besoins des clients potentiels et d’expliquer clairement de quelle façon les prestations proposées sont en mesure de satisfaire leurs besoins.

    En revanche, les stratégies marketing fondées sur les contenus de qualité et qui s’adressent aux clients potentiels sont les plus efficaces. Cela est d’autant plus vrai dans les secteurs comme le coaching dans lesquels la concurrence est très forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *