Etude EMA BtoC 2014 : les internautes français face à l’e-mail

Découvrez l’essentiel des usages et tendances de l’e-mail marketing

Etude EMA BtoC 2014 : les internautes français face à l’e-mail

Le SNCD (Syndicat National de la Communication Directe) a publié la 8ème édition de son étude annuelle Email Marketing Attitude BtoC (EMA) sur les usages et tendances de la communication personnelles online. Réalisée en partenariat avec 1000mercis, l’étude souligne le comportement des internautes face au canal e-mail et les différentes évolutions de leur profil. Découvrez les résultats.

Des comportements multi-supports toujours plus présents

Etude EMA BtoC 2014 : les internautes français face à l’e-mail

Les internautes sont toujours adeptes du multi-supports avec une augmentation de 37% d’utilisateurs de smartphones et de 50% pour les tablettes. L’étude met en avant un potentiel d’achat plus fort sur ces individus avec une tendance d’achat un peu plus forte. En effet, on compte 92% d’acheteurs chez les personnes possédant plusieurs types de supports, soit de 10% de plus par rapport aux utilisateurs d’un seul appareil.

Alors que 76% des internautes utilisent au moins 2 adresses e-mails, c’est l’adresse principale qui doit être privilégiée pour communiquer auprès de vos contacts. En effet, 59% des interrogés la préfèrent pour les achats en ligne et 40% l’utilisent pour la réception d’offres commerciales.

Le partage des offres reçues a la cote

Il est toujours aussi important de déceler le bon moment pour adresser un message à vos contacts et, plus encore, faire preuve de pertinence dans les communications adressées. En effet, on constate qu’un e-mail dont l’offre correspond aux attentes des internautes peut avoir des répercussions très positives grâce aux différentes possibilités de relais d’information. 44% des internautes affirment avoir déjà partagé par e-mail une offre et 25% via les réseaux sociaux.

Le partage induit un certain niveau de confiance de la part de l’internaute vis-à-vis de la marque émettrice de l’offre. En effet, l’information à moins de chances d’être relayée auprès de l’entourage d’un contact si celui-ci ne connaît pas les intentions et les engagements de ladite marque.

23% des internautes ont déjà réalisé un achat suite à leur désabonnement

L’engagement des internautes, à savoir leur capacité à réagir aux communications, est l’effet attendu par tout e-mail marketeur. Et en matière de réaction, cette étude nous apprend que 48% des internautes placent l’e-mail comme premier canal de visite d’un site web (contre 34% pour la publicité dans un magazine et 16% pour les réseaux sociaux). La réception d’offres promotionnelles compte d’ailleurs parmi les éléments déclencheurs.

Autre apport de cette étude : nous apprenons que le désabonnement à un programme e-mail n’est pas forcément synonyme rupture définitive. Ils seraient 23% à avoir déjà réalisé un achat malgré leur désabonnement. Les relations entre les consommateurs et les marques évoluent dans le temps. Afin d’adapter votre communication par e-mail à ces changements, pensez à proposer aux premiers signes de baisse d’activité ou au moment de la désinscription un réajustement de l’abonnement ciblé sur des thématiques spécifiques ou un rythme plus adapté aux attentes de vos contacts.

Source : SNCD (25/09/2014)

Vous souhaitez faire le point sur vos pratiques e-mail marketing et développer l’efficacité de vos actions ? Faites appel à nos consultants pour réaliser un audit de votre stratégie et optimiser vos résultats grâce aux recommandations de nos experts.

1 Commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. 1
    Etude EMA BtoC 2014 : les internautes fran&cced...

    […] Le SNCD (Syndicat National de la Communication Directe) a publié la 8ème édition de son étude annuelle Email Marketing Attitude BtoC (EMA) sur les usages et tendances de la communication personnelles online. Réalisée en partenariat avec 1000mercis, l’étude souligne le comportement des internautes face au canal e-mail et les différentes évolutions de leur profil. Découvrez les résultats.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *