Les 5 grandes règles à respecter pour développer la conversion de vos messages e-mails

Le monde du web est quelque peu impersonnel et les internautes peuvent se sentir rapidement envahis par la multitude d’informations qui y circulent. De plus, dans cet univers, de nombreux fraudeurs abusent de la confiance de certaines personnes dans le but d’obtenir des informations confidentielles. L’e-mail marketing n’échappe pas à la règle et mettre en confiance vos contacts en dissipant leurs doutes paraît donc essentiel. Découvrez les 5 grandes règles à respecter en e-mail marketing pour créer une relation de confiance et développer votre taux de conversion.

conversion-emailing

1 – Adoptez le bon positionnement

Définissez l’ensemble du processus que vous allez mettre en place pour obtenir la meilleure position souhaitée dans l’esprit de vos abonnés. Soyez reconnaissable aux yeux de vos abonnés en adoptant quelques techniques efficaces :

  • intégrez dans vos e-mails des images ou vidéos qui vous représentent, comme votre logo par exemple, afin que vos contacts vous reconnaissent et se souviennent de vous.
  • insérez des liens tels que « A propos » ou encore « Notre histoire » afin que vos contacts puissent, s’ils le souhaitent, se diriger vers une présentation de votre entreprise. Cela permet à votre abonné de vous identifier et de se faire une idée des offres ou services que vous pouvez lui proposer.
  • récoltez et gardez précieusement toutes les informations que vous avez pu récolter lors de vos échanges avec vos contacts. Vos prochaines communications par e-mail s’appuieront ainsi sur de solides éléments pour mettre en avant des sujets pertinents et optimiser votre « appel au clic ».

2 – Identifiez les problématiques de vos contacts

Apprenez à comprendre vos contacts, intéressez-vous à eux. En identifiant leurs besoins et attentes, il vous sera possible d’élaborer des messages beaucoup plus personnels et susceptibles de retenir leur attention.

Touchez vos abonnés en identifiant leurs points sensibles, les problématiques qu’ils peuvent être amenés à rencontrer. A la vue de votre message, votre destinataire doit se dire « Lui me comprend ». Bien entendu, pointer du doigt un problème n’a d’utilité que si une solution est ensuite proposée.

Une fois cet intérêt établit, votre destinataire sera plus facilement attentif à vos propositions.

3 – Respectez votre promesse

Nous avons tous tendance à valoriser très fortement nos offres et services… normal me direz-vous ! Mais mettons-nous en avant les vrais atouts de nos produits ? Quels en sont les réels bénéfices pour nos clients : seront-ils en meilleur santé ? Moins stressés ? Mieux organisés au travail ? Et côté émotionnel, êtes-vous sur le registre du bonheur ? De la satisfaction personnelle ? De l’accomplissement ? De l’amour ?

Faites objectivement le point sur ce qu’apporte précisément vos offres sur ces différents pans. Cela vous permettra de construire des messages basés sur les vraies valeurs de vos produits, qui sauront apporter de la profondeur à vos discours et séduire les contacts intéressés. Soyez juste, soyez vrais et respectez toujours vos engagements pour ne pas perdre la confiance de vos contacts, si durement acquise.

4 – Apportez des preuves

Apportez des preuves sur le sérieux de vos offres et valorisez votre réputation en intégrant au sein de vos messages e-mails des témoignages, des citations, des cas clients… Fournir des preuves dîtes « sociales » permet de valoriser vos compétences et de rassurer vos prospects sur la qualité des prestations proposées.

Par exemple, si vous êtes particulièrement actif sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à mettre dans vos communications par e-mail des liens vers vos profils. Ainsi, vos abonnés auront l’occasion de lire des commentaires postés par d’autres clients ou encore d’apprécier votre renommée au vu de votre nombre de fans.

5 – Inciter à l’action

Ne laissez pas vos contacts perdus après lecture de votre message et sans objectif, sans quoi ils ne passeront jamais à l’action. Dites clairement ce que vous attendez d’eux et comment faire pour obtenir ce que vous avez promis. Gardez en mémoire que vous devez sans cesse guider vos destinataires.

Votre appel à l’action doit dans cet esprit être logique, clair et directif. Il influe énormément sur le comportement des internautes. Il peut ainsi être présenté sous forme de bouton, de lien texte, accompagné ou non d’une liste d’étape à suivre…

Mais une chose certaine, n’oubliez pas que l’action attendue (inscription, achat, participation à une enquête, etc.) se déroule en 2 grandes étapes : le clic dans votre message et la concrétisation de l’action sur la page de destination (landing page ou site Internet). Si vous ne souhaitez donc pas rompre le processus de conversion, cette dernière doit suivre la même lignée que votre e-mailing.

Vous l’aurez compris, la prise de décision d’une personne dépend de son contexte, de ses émotions, de ses attentes et besoins ainsi que de la crédibilité qu’elle accorde à un organisme. Sans confiance, rien n’est possible. Mais si vous choisissez de mieux comprendre vos contacts et de les interpelez sur les sujets qui les intéressent vraiment, vous avez alors la possibilité de transformer vos messages e-mails en communications plus captivantes et « uniques ».

Source : EmailExperienceBlog (07/01/2013)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *