Interview Jean-Paul Lieux : « la data est au cœur des stratégies de marketing digital »

Interview Jean-Paul Lieux salon E-commerce Paris

Jean-Paul Lieux, directeur associé de Dolist, présente le nouveau catalogue de prestations de la société au micro de Jérôme Bouteiller pour la chaîne ITweb.tv lors du salon E-commerce Paris. Trigger Marketing, Inbound Marketing, Lead Nurturing, Data Marketing… Jean-Paul Lieux revient sur ces pratiques qui marquent l’avenir de l’e-mail marketing et du direct digital marketing.


Jean-Paul Lieux, directeur associé de Dolist, présente aux e-commerçants ses nouvelles prestations de data marketing au micro d’ITweb.tv

« La quantité ne mène à rien, il faut rentrer dans le détail »

Les méthodes largement utilisées ces dernières années en matière d’e-mail marketing ont désormais atteint leurs limites. En effet, les approches quantitatives et l’envoi de campagnes e-mails en masse ont fortement perdu de leur efficacité, évolution à voir en lien direct avec le développement de la maturité des internautes.

Face à ces nouvelles problématiques et pour répondre aux besoins de performance des opérations marketing des annonceurs, Dolist élargit donc son champ d’activités à l’intégralité de la chaîne du marketing direct digital, depuis l’acquisition de nouveaux contacts à la fidélisation client en passant par la qualification des bases de données.

Jean-Paul Lieux précise que les professionnels de la communication et les e-commerçants ont tout à gagner à se préoccuper de la clé de voute de leur stratégies digitales, à savoir la qualité de leur base de données. C’est uniquement grâce à des données qualifiées, enrichies, valorisées et utiles que ces derniers ont la possibilité de mettre en place des campagnes e-mails, SMS ou multicanales plus pertinentes. Pour les annonceurs en quête d’efficacité, la Data doit désormais être au centre de toutes les attentions avec des objectifs de stratégies automatisées de CRM et PRM (Customer & Prospect Relation Management).

E-Commerce : 3% de taux de conversion. Que faire des 97% restants ?

Dans un contexte où les internautes sont de plus en plus réticents à partager leurs informations personnelles, Dolist accompagne donc ses clients dans leurs démarches d’acquisition par exemple et ce, quel que soit le canal de marketing employé. L’idée étant d’exploiter tous les moyens de captation, via le site internet de la société, les points de vente, les réseaux sociaux, l’inbound marketing (technique de marketing entrant liée au développement de contenus), etc.

Se focaliser sur l’acquisition de nouveaux contacts serait cependant une démarche incomplète si l’on n’entretient pas l’intérêt de ces derniers. Les données recueillies permettent ensuite de mettre en place des campagnes relationnelles automatisées (basées sur le lead nurturing et le trigger marketing) et d’identifier divers signaux. L’objectif est bien entendu de mener des opérations ciblées et personnalisées en fonction des différents comportements détectés afin de transformer plus facilement les prospects en clients. L’intérêt : un investissement moindre et un ROI particulièrement intéressant.

Pour conclure, Jean-Paul Lieux s’attarde enfin sur l’importance à accorder à la mesure des performances de ces actions, qui est trop souvent laissée pour compte. Elle permet de faire le point sur le ROI des campagnes et d’adapter si nécessaire les stratégies ou les actions mises en place pour améliorer leur impact.

Vous souhaitez optimiser le taux de conversion et le ROI de vos campagnes de direct digital marketing ? Faites appel aux consultants de notre service Conseil & Stratégie.

Source : ITweb.tv (27/09/2013)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *