Vidéo : Dolist développe les capacités d’interconnexion de ses plateformes d’e-mail marketing

Logo Dolist, Data & Messaging Solutions

Jean-Paul Lieux, directeur associé de Dolist, répond aux questions de Locita lors du dernier salon E-Commerce Paris 2012 et fait le point sur la stratégie de l’entreprise et sur l’évolution du canal e-mail.

 

L’e-mail, une pierre angulaire du web

Bien que le canal e-mail ait récemment connu une baisse de part de marché, Jean-Paul Lieux réaffirme l’intérêt toujours dominant de l’e-mail dans les relations commerciales. En effet, le développement des réseaux sociaux a détourné les communications interpersonnelles de l’e-mail. Cependant, pour ce qui concerne la communication commerciale, l’e-mail marketing reste l’outil le plus efficace pour générer du trafic qualifié, si celui-ci est bien utilisé.

    Vers un canal e-mail interconnecté

Une des problématiques phares de l’eCRM concerne sans aucun doute les bases de données. Et alors que l’e-mail compte parmi les sources importantes du eCRM, il est nécessaire de créer aujourd’hui des passerelles avec l’écosystème digital et technique de l’e-mail marketing. L’objectif : relier les plateformes d’e-mail marketing de Dolist avec les autres canaux digitaux et systèmes d’information.

Jusqu’à présent, Dolist avait rendu ces passerelles possibles grâce à des systèmes d’API & de Web Services. Des connexions sont par exemple possibles depuis un moment déjà avec les outils du Web Analytics (AT Analyzer ou encore Google Analytics) permettant ainsi de rassembler les informations au même endroit.
Mais désormais, Dolist travaille sur des passerelles « packagées » comme pour ses récents connecteurs e-commerce Magento et Prestashop.

    Développer l’analyse des données

Au-delà de cette évolution technique des technologies, Dolist se projette dans l’avenir avec un e-mail marketing encore plus qualitatif. Comme le rappelle Jean-Paul Lieux, le principal travail se concentre autour de la donnée.

Si dans un premier temps des efforts de collecte, de qualification et de centralisation des informations sont à réaliser, la deuxième phase laisse entrevoir de fortes opportunités :

Un travail unitaire de la donnée reprenant les grands principes du Trigger Marketing dans une logique de scénarisation des communications en fonction des comportements des contacts.

L’analyse des données pour les « faire parler » avec une approche data mining afin d’identifier des comportements-types pour développer  la pertinence des campagnes e-mails.

Chaque occasion de communiquer est une occasion de collecter de l’information qualifiée et de mieux connaître ses contacts. Et alors que le canal e-mail offre ce potentiel, le data mining doit venir en complémentarité pour pousser plus loin l’analyse de données nécessaires à la scénarisation et à un ciblage pertinent des communications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *