Vidéo | Interview Jean-Paul Lieux, Dolist : « Le consommateur est par nature omnicanal »

À l’occasion du salon E-marketing Paris 2016, le co-fondateur de Dolist fait le point en vidéo sur l’évolution et le positionnement identitaire de Dolist.

Illustration-2-Interview-Salon-E-marketing-JPL-Dolist

« Omnicanal », « Data » et « Messaging » sont les maîtres mots du nouveau positionnement de Dolist permettant de répondre efficacement aux problématiques liées à la pertinence de l’adressage client. À l’occasion du salon E-marketing Paris 2016, le co-fondateur de Dolist fait le point sur l’évolution de Dolist.

Pouvez-vous présenter Dolist ?

Je suis l’un des co-fondateurs de Dolist qui existe depuis une quinzaine d’années. Nous nous positionnons aujourd’hui en tant qu’expert du Data et du Message Marketing et accompagnons nos clients sur des sujets divers : depuis l’acquisition de la donnée à son activation marketing, la mesure de performance ou encore l’optimisation des messages relationnels entre les marques et leurs contacts.

Nous renouvelons d’ailleurs notre identité avec un nouveau logo notamment. Ce changement en matière de positionnement de communication vient appuyer l’évolution de notre modèle, entrepris il y a plusieurs années, visant à ajouter à nos briques technologiques des services d’accompagnement marketing. Nous sommes donc à la fois éditeur et prestataire de services marketing. Nous savons que la technologie ne suffit pas et que nos clients ont besoin d’un accompagnement à leur utilisation. Nous leur permettons donc de passer de la réflexion stratégique à une approche opérationnelle en les accompagnant de façon très pragmatique dans la mise en œuvre de leurs projets et en misant sur le partage d’expérience.

Quels sont les typologies de vos clients et avez-vous un cas client ou une référence à nous citer ?

Nous travaillons avec de multiples secteurs, avec des e-commerçants notamment mais aussi avec de plus en plus de retailers et des sociétés du commerce connecté qui possèdent déjà une certaine maturité digitale.

L’un de nos clients, Vente du diable, un pure player dans la vente privée est arrivé chez nous il y a plusieurs années avec des problématiques importantes en matière de délivrabilité de ses messages. Notre expérience initiale de routeur nous confère en effet une véritable expertise sur ces sujets mais nous les avons accompagnés depuis sur de multiples autres sujets autour de l’utilisation de la data comme moteur de leur activité de messaging : développement de la connaissance client avec le profilage, adaptation de la pression client, personnalisation des messages adressés, développement de nouveaux scénarios relationnels, mesure de résultats des actions avec la mise en place de tableaux de bords aidant à la prise de décision, détection de leviers de progression, etc.

Le consommateur est multicanal car il utilise plusieurs canaux différents pour communiquer, pour acheter, pour échanger avec les marques. On voit qu’en parallèle les marques essaient de s’adapter à ces comportements et mettent en place de plus en plus de process automatisés. Quid du marketing automation chez Dolist ?

Le consommateur est par nature omnicanal. Il faut donc s’assurer que les données captées ou transmises à la marque soient rassemblées, nettoyées, activées afin de déclencher un message personnalisé et pertinent. Aujourd’hui la notion de trigger marketing, de scénarios, de priorisation des actions est au cœur de nos préoccupations. C’est en ce sens que nous avons lancé une nouvelle offre Dolist Smart Omnichannel qui associe approche technologique et accompagnement marketing.

On doit pouvoir s’appuyer sur l’ensemble des signaux captés pour mettre en place des actions personnalisées : des recommandations produits adaptés, envoyer le bon message d’accueil, le remercier d’un achat ou témoignage, envoyer un message de rétention au moment adapté, etc. L’hyper personnalisation, elle est tout à fait normale mais doit rester pertinente et ne pas se voir bien entendu !

Les résultats sont très prometteurs en termes d’évolution dans les différents métriques, surtout en matière en diminution de la pression parce que, vous comme moi, on en a assez de recevoir un tas de messages. On veut bien en recevoir mais il faut qu’ils soient pertinents.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *