Focus | 3 étapes pour suivre le comportement de vos contacts en e-mail

Le défi du digital repose en partie sur l’analyse des data. Améliorez votre connaissance en étudiant le comportement de vos contacts dans les campagnes e-mails.

Comment suivre le comportement de vos contacts en 3 étapes

1 site sur 3 n’utilise pas de solution d’Analytics et lorsqu’ils en ont, 1 site sur 2 ne suit pas les données de e-commerce (Chablais Web 2017). Aujourd’hui beaucoup d’entreprises ne sont pas encore au point en matière de connaissance client. Ce manque se ressent également dans les données comportementales : votre message a-t-il été ouvert ? Par qui ? A-t-il été cliqué ? Y a-t-il eu des conversions ?… Des questions indispensables au développement d’une connaissance individuelle.

Suivre le comportement de vos contacts dans les e-mails

Pour chaque message, vous pouvez comptabiliser les ouvertures ainsi que les clics sur les liens. Vos e-mails comportent la présence d’un pixel de 1×1 pour détecter l’ouverture. Le message est alors considéré comme ouvert dès lors que l’internaute télécharge les images.

Le suivi du comportement de vos contacts (Tracking), permet de mesurer leur intérêt pour un sujet ou article. Par exemple, votre newsletter comprend 2 articles, un sur la Saint Valentin et un sur Mardi Gras (avec des liens distincts). En examinant leur parcours, vous pourrez leur proposer des produits complémentaires, voire un message e-mail dédié.

Comment suivre le comportement de vos contacts en 3 étapes

Comment mettre en place ce système de Tracking ? Sur la plateforme Dolist-V8, votre lien sera modifié automatiquement pour faire remonter les informations comportementales. Avec certains outils de Web Analytics, il vous faudra ajouter un code à la suite de votre lien.

Studio Dolist

Suivre les parcours jusqu’aux landing pages

Comment suivre le comportement de vos contacts en 3 étapes

Analyser le comportement de vos contacts ne se limite pas à vos e-mails. Il doit concerner l’ensemble de leur parcours, dont les landing pages font partie. Ces pages d’atterrissage répondent à un objectif de conversion : la vente d’un produit, le téléchargement d’un contenu (e-book, application), une demande de devis, etc. La landing page offre une promesse marketing unique (USP – Unique Selling Proposition) avec un contenu clair et explicite.

Il faut y placer l’information essentielle (tarifs, dates, adresse, horaires…) en gardant le même charte graphique (police, taille, couleur…) que l’e-mail pour faciliter le parcours client. Plusieurs formats de contenu peuvent être des leviers de conversion supplémentaires tels que la vidéo, les témoignages ou un formulaire de collecte. Il est important de miser sur les contrastes pour plus de dynamisme. Travaillez le contenu mais surtout le titre et le sous-titre car 80% des visiteurs liront seulement le titre et 20% liront le reste de contenu.

Utiliser l’A/B Testing pour compléter votre connaissance

Pour comprendre votre audience et affiner votre ciblage, l’A/B Testing est un très bon allié ! Testez la réaction de 2 ou 3 échantillons de contacts face à des objets, des titres, des compositions ou des boutons d’appel à l’action différents. Les résultats obtenus déterminent la version la plus efficace pour être envoyée au reste de votre segment.

Plus globalement, l’A/B Testing permet d’optimiser l’ensemble du parcours client pour affiner in fine, faire passer l’internaute à l’action : achat réalisé, formulaire complété, appel téléphonique…

L’année est ponctuée de différents moments importants : anniversaire de la marque, Noël, soldes, vacances d’été… Profitez de ces moments pour faire des tests et varier votre communication. Certaines de ces périodes vous donnent la possibilité d’être un peu plus léger. Les soldes étant déjà entamées, commencez à préparer des A/B Tests sur vos opérations de Saint Valentin. Notre équipe Studio peut vous aider, n’hésitez pas à les solliciter pour vos projets.

 

Le suivi du comportement de vos clients et prospects (tracking) est une des sources primaires de collecte de données. Il permet de déceler les premiers points d’intérêts de vos contacts et d’éventuelles pistes d’amélioration pour votre parcours client. Le but étant de combiner ces informations à d’autres pour vous permettre d’affiner votre segmentation et personnaliser vos communications. Vous savez ce qu’il reste à faire ! Investissez maintenant dans la connaissance client et prenez l’avantage sur vos concurrents.

Auteur : Caline Loizeau, chef de projet Marketing

2 Commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. 1
    Nicolas Durand

    Excellent topic sur la relation client. J’ai également remarqué que le suivi du comportement client permettra d’établir une bonne segmentation et une connaissance client optimisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *