Mémento | 7 mauvaises habitudes à bannir de vos e-mails

Temps de lecture : 2 minutes Vous avez des difficultés à transformer vos contacts ? Dolist vous a concocté un petit pense bête pour éviter de commettre les erreurs les plus courantes.

Mémento | 7 habitudes à bannir dans vos e-mails

L’e-mail est une mine d’or pour les marketeurs à condition d’en éviter les déconvenues. Communication trop importante, manque de cohérence, omission des utilisateurs mobiles… Voici 7 erreurs à éviter pour la réussite de vos prochaines campagnes.

1. Impersonnaliser le texte de prévisualisation

Opter pour la saisie automatique de ce texte vous assure de manquer une occasion d’attirer l’attention. Communément appelé texte de pré-en-tête, il s’agit d’un aperçu de ce qui apparait dans la boîte de réception de vos destinataires. Prenez le temps de l’optimiser pour chaque message envoyé. D’autant que désormais, la plupart des plateformes d’envoi propose de personnaliser cet espace.

2. Mettre de côté vos utilisateurs mobiles

Voilà un moyen infaillible pour faire chuter vos taux de conversion ! Vous oubliez bien trop souvent vos utilisateurs mobiles, pourtant, jusqu’à 70% d’entre eux lisent vos e-mails sur leur téléphone*. Ne négligez surtout pas cette étape. Faites simple et efficace. Utilisez des images dont la largeur ne dépasse pas 600px et conservez le contenu de votre e-mail dans une seule colonne. Mot de la fin, testez avant d’envoyer !

3. Ne pas réexploiter votre contenu

Ce n’est pas parce que vous renouvelez votre contenu qu’il marquera davantage les esprits de vos destinataires. Nul besoin de réinventer à chaque newsletter. Partagez par exemple votre dernier article de blog, il faut plusieurs impressions pour que vos contacts se souviennent de vous.

4. Trop communiquer

Bien qu’il s’agisse de vos abonnés et vous suivent pour une bonne raison, cela ne vous empêche pas de les ménager. Si vous les sursollicitez, attendez-vous à ce qu’ils se désabonnent. Comme tout autre internaute, ils n’aiment pas plus la pression marketing. Lorsque vous programmez vos campagnes e-mails, évitez donc de les surchargez avec trop de messages sortants.

5. Ne pas prêter attention aux statistiques

Comment mesurer le succès de vos campagnes sans jeter un œil à leurs résultats ? À chaque e-mail envoyé, vérifiez le taux d’ouverture, le nombre de clics, partages… Devinez les appétences de vos lecteurs et les tendances qui s’y dessinent. Apprécient-ils un contenu plutôt qu’un autre ? Ouvrent-ils vos messages en fin de journée ? Ajustez sans cesse vos campagnes !

6. Manquer de cohérence

On sait qu’il ne faut pas trop communiquer, mais quand même ! L’envoi sporadique d’e-mail à vos abonnés peut les frustrer et leur faire oublier qu’ils ont demandé à recevoir vos messages. Conséquence ? Un désabonnement immédiat. Pour éviter ce désagrément, prévoyez un calendrier d’envoi et respectez-le. Vos abonnés sauront à quoi s’attendre et seront plus enclins à l’ouverture.

7. Vendre à tout prix

Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas en face de vos interlocuteurs que vous ne pouvez pas ajouter un peu de personnalité à vos messages. Vos e-mails n’ont pas première vocation à faire passer un discours commercial et interminable. Ajoutez-y un peu d’humour, des anecdotes ou du moins tout ce qui pourrait attiser la curiosité de vos clients potentiels.


*Sources : Google 2016 « How People Use Their Devices »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *